Juan Carlos Echeverry

Juan Carlos Echeverry Ténor juan carlos echeverry

Le ténor franco-colombien Juan Carlos Echeverry a commencé à chanter à cinq ans dans une chorale de Manizales, sa ville natale.

Il a étudié la flûte et la guitare pour après continuer avec le piano et le chant à l’Universidad de los Andes de Bogota, puis à la Musikhochschule de Mannheim. A partir de 1997, il poursuit ses études de chant à la Musikhochschule de Cologne, dans la classe de Klesie Kelly, d’où il sort avec un premier prix en juillet 2000. Il a participé à des master classes d’artistes telles que Renata Scotto, Christa Ludwig, Teresa Berganza, Ileana Cotrubas, et a suivi un atelier théâtral avec Colline Serreau.

En septembre 2000, il rejoint le Centre de Formation Lyrique de L’Opéra National de Paris où il interprète les rôles de Tamino « La Flûte Enchantée », Babylas « Monsieur Choufleuri » d’Offenbach, Rinuccio « Gianni Schicchi » de Puccini, Mise en scène de Laurent Pelly, Filipetto « Les Quatre Rustres » de Wolf Ferrari mise en scène de Jean Louis Martin-Barbaz. Il a été également doublure des rôles comme Arturo « Lucia di Lammermoor » sous la direction musicale de Bruno Campanella, Le Remendado « Carmen » mise en scène d’Alfredo Arias et direction musicale de Jesus Lopez Cobos, entre autres.

Il a donné des nombreux concerts en France, Colombie, Uruguay, USA et en Allemagne, où il a notamment participé à la création de l’opéra « Jeremias » de Petr Eben en 2000. Il a également chanté les rôles de Tamino en Suisse, Alfredo de La Traviata en Grèce, Rinuccio au Festival de Spanga aux Pays-Bas, Il Conte Almaviva « Il Barbiere di Siviglia » au Festival de l’Orne, Babylas à Paris (Auditorium du Louvre) et Clermont Ferrand, Ferrando « Cosi fan tutte » au Teatro de la Zarzuela à Madrid, Filipetto en tournée en France, Ernesto « Don Pasquale » de Donizetti au Festival du Lac de Bourget, Hérisson de Porc-épic dans « L’Etoile » de Chabrier a L’Opéra de Toulon, l’Auteur dans la création d’Alita Baldi « Amar y Sonar » pour le CFL, Montauciel dans « Le Déserteur » de Montsigny à Roue, en 2005 Alfredo (doublure) dans La Traviata mise en scène par Henry Jean Servat, décors de Jacques Garcia, Le brésilien dans La Vie Parisienne d’Offenbach en tournée en France entre autres.

 Il a été invité par madame Janine Reiss pour participer à son hommage rendu à l’Amphithéâtre de L’Opéra Bastille. Il a participé dans le film « La vrai histoire d’Alexandre Dumas » avec un des rôles principaux, Il a joué le rôle de Brando dans Les Cerises Noires de Julie Glenn entre autres court métrages.

Ses performances les plus remarquées sont les rôles de Almaviva (Le Barbier de Séville), Ernesto (Don Pasquale), Don Ottavio (Don Giovanni) et Nadir (Les Pêcheurs de Perles). Il a aussi été acclamé comme un Rinuccio « idéal » dans un « Gianni Schicchi » mis en scène par Laurent Pelly.

En parallèle de ses rôles belcantistes, des personnages d’opéras-bouffe lui ont permis de nourrir son goût pour la comédie, ainsi celui de Babylas (Monsieur Choufleuri) et celui de Paris (La Belle Hélène). De même, il a rencontré un succès tout particulier au Théâtre de Paris avec le rôle de Tony Candolino dans la pièce « Master class - Maria Callas », où il donnait la réplique à Marie Laforêt tout en chantant Puccini.

France Bleu Drome Ardeche              La Drôme              Le Buis           Logo Baronnies copie                 Com Com Baronnies              Rhône Alpes